Gaping Void's Twitter cartoon

Good question, how this geeky thing is going to go mainstream if ever ?
Pretty high valuations seem to be high in the market (look at the buying spree in web online advetising), so how is twitter going to stand out mainstream ?

I wanted to test the product before speaking up my mind :
Well after a week or so, I am just posting to 4 fellows who are as geeky as I am (they do not twitter much anyway), so I don’t feel the network effect* (am I with this blog ??), I follow the usual supersized ego (and for some reasons) usual suspects (Loic, Rodrigo, Ouriel, Clavier, Arrington) which resembles a migration from newsflow from their blogs to their twitters…
Is it useful, quite not, it is a simplified, more in-the-minute blog but not much anything else.

So as for the media point of view, apart from taking some more eyeballs from the small screen, what can we do with this ?
To some, it looks alike the chat function of Joost, but it applied to a larger media support : web surfing…
For some others, it is like the SMS line in some TV shows, where viewers can react directly on the screen in front of others if they are willing to send and pay for a SMS…
Let’s bet in some times, the usual filesharing devices will integrate this kind of tagging for media in use (like Last.fm in Skype=)
Interesting development ideas on the wiki but basically it’s always hard to find the golden goose between enrichment of the application (add social networking aspects) and keeping the application simple (what really made it popular).
Mashup concepts are here.

* I understand by network effect, the marginal increase in value when an additional customers use the service

Gaping Void's Twitter cartoon
————————————-

Comment dit-on twitter en Français ? le mot en anglais est une sorte de jeu de mots sur le bruit des oiseaux (piaillements en fr), piaill’r ou en prononçant à l’américaine : P.I.’r [piaillère]

Pour revenir sur la compatibilité avec le monde des médias : bonne question, comment ce truc va pouvoir être adopté par le grand public ?
Les fortes valorisations (voir les régies internet) sont à nouveau de rigueur et pas mal de groupes ont fait des déclarations pour indiquer qu’ils voulaient être présents sur internet à travers des acquisitions petites et ciblées avec le coeur de métier leur permettant bien sûr de se déveloepper largement au delà de leurs frontières traditionnelles (en anglais je crois que l’on dit day dreaming).
Bon alors Twitter dans les médias ça donne quoi ?

Je voulais tester le produit avant de formuler un avis :
ok c’est marrant, mais après une semaine d’essai, je dois dire que je continue de raconter my life à les 3 autres geeks de potes qui n’utilisent pas particulièrement p.i.’r, je n’ai pas encore enregistré d’effet réseau (comme avec ce blog n’est-ce pas ?). Je suis sur Twitter les égos surdimensionés (à raison?) habituels que je suivais sur leur blog : Loic, Rodrigo, Ouriel, Clavier, Arrington, ça s’apparente davantage à une migration des plates-formes vers twitter qu’à une nouvelle étape non ?
Les bons côtés : assez simple, impudique comme d’hab (it’s a brand-you world comme dirait l’autre) , davantage dans l’instantannée que dans le billet long et réfléchi (vers une différenciation des modes d’expression?)

Bon alors du point de vue média ? à part accroître les usages internet et détouner des écrans de TV du temps de cerveau disponible pas grand chose.
Ca pourrait ressembler à la fonction chat dans Joost, mais encore faudrait-il que ce que je regarde soit directement communiqué sur twitter (à la last.fm dans Skype). A la différence de Joost, on ne reste pas dans le commentaire sur internet comme simple écran de diffusion mais au sens large avec son interactivité et le web surfing.
D’autres y verront le même mécanisme à l’oeuvre que les téléspectateurs qui envoient des SMS pour participer dans les émissions de TV, à quand une émission qui mettrait en place une plate-forme twitter pour réagir dans le cadre de ses émissions ? ? (d’ailleurs France 2 a arrêté son émission cross-média pour ado (Le mag2.0 je crois)).
Il y a fort à parier que dans peu de temps, twitter++ intégrera les médias en cours d’utilisation sur l’ordinateur et que twitter servira aussi de base de tagging pour qualifier une gigantesque base de données de fichiers médias.

Quelques idées de développement sur le wiki
approprié, mais reste l’éternel dilemme entre complication et personnalisation de l’interface et de l’autre, l’intérêt même de Twitter, et qui a fait son succès, sa simplicité d’utilisation.
Dans la même veine, les mashups possibles ici. (je me demande si quand on dit mashups, on ne veut pas tout simplement dire dans bien des cas, géolocalisation?)

Bref on l’aura compris, je reste assez dubitatif sur l’avenir de twitter et sur sa capacité à transcender les early adopters (ne disait-on pas la même chose de Messenger ou même du mail au départ), en tout cas, les conditions sont présentes pour se poser la question du développement et de la déclinaison du produit…

any guess ?

Technorati Tags: , ,