CanalsatDSL En regardant d’un peu plus près l’acquisition d’Easynet par Sky en 2006, on en vient naturellement à la conclusion que c’est plutôt une bonne idée pour une plate-forme comme Sky qui bénéficie d’une super image, d’une relation directe avec ses abonnés, et qui est passé d’une logique de canal de distribution priviligiée (satellite) à la sécurisation de sa distribution en devenant fournisseur d’accès à Internet.

Si je reprends les mêmes termes de l’équation pour la France, on en vient naturellement à se dire que Canal+ pour maintenir son lien privilégié avec l’abonné (et donc la belle faculté de lui adresse une facture à la fin du mois) n’aura pas d’autre choix que de devenir fournisseur d’accès. Dès lors, pourquoi pas Club-Internet ? Un prix réduit, une image très user-oriented avec la plate-forme Microsoft TV et l’achat de 600 K abonnés haut débit à moindre coût (on parle d’une valorisation à 340 M€, soit moins de 560 € par abonné)…

Bon en contre-partie, Vivendi, actionnaire de référence de CanalFrance, est également actionnaire de Neuf Cegetel via SFR… ça pourrait coincer de ce côté-là ?

Mais finalement un newsflow positif : SFR se lance dans l’ADSL, Vivendi veut racheter sa part à Vodafone dans SFR (rien de nouveau sous le soleil, sauf un petit rappel opportun au moment où Vodafone redéploit ses investissements), et aussi Vivendi qui doit toujours prouver aux méchants fonds d’investissements qu’il existe une logique d’intégration entre ses différents métiers… it seems to be the right time for VIVANAL+NEUFR

——————-

vivanalneufr

——————-

In a nutshell : Easynet was bought by Sky in 2006, I think it’s a great way when you have a great brand, a unique way to deal with your viewers (by billing them!), and when you have to forgo focusing on a single distribution mean, to go into broadband internet access.If we take the same stance in France, it would make sense for Canal+ to go broadband on its own, not being part of a X-Play, to keep its brand uniqueness.

Since then, why not buy Club-Internet ? buy something small (and please cheap) to make it big, which has already a very user-oriented platforme (Microsoft TV) and additionnaly 600 K broadband subs at a reasonable price (conventional wisdom speaks about €340M, ie less than 560 € pro sub).

On the other hand, Vivendi, main shareholder of Canal+ France, has also a stake in Neuf Cegetel via SFR… could this amper the deal ?

To conclude, the newsflow is rather positive : SFR is about to launch a DSL offer, Vivendi says it wants to buy Vodafone’s stake in SFR (nothing new), and Vivendi has still to make a point agains the evil private equity guys, concerning the convergence underway between its different businesses : it seems to be the right time for VIVANAL+NEUFR…