Extremely interesting lecture yesterday from Eric Izraelewicz, deputy editor of the French newspaper Les Echos, and author of “When China changes the World“, on his book.

Quand la Chine change le monde5 key points :

  • China is realizing its industrial revolution
  • Its industrial revolution is like no other (due to its size, catalysts, dynamism)
  • The aftermath of this revolution : political, social, environmental, financial, geopolitical risks
  • This change the World in everything : energy, capital flows, work organization, innovation… (The Green car will come out of China, due to the environmental pressure)
  • Let’s rejoice, what is preoccupating is stagnating countries..

Take-outs :

  • For long (until 1820), China has the biggest economic player in the world. They want revenge or at least take back what they think they deserve.
  • For 25 years, GDP growth has been over +10%; approx. 400 M people have been gotten out of poverty (<1$ a day).
  • Chinese people work 50 hours per week, for 25 times less than an average French worker.
  • GDP pro capita is 1 000 € / year (vs. 22 000 € for France), however it is deemed that Guanzhou people have a living standard approximately similar to Western Europe.
  • Due to its rising upper class, China is the first market for Porsche Cayenne.
  • Annual Foreign Direct Investmens are above $60bn (x10 India’s level)
  • France exports less than 1% of Chinese imports, 4 times less than Germany. (Only Europe can have the critical mass against China).
  • China will become a much more aggressive in terms of company take-overs in the coming years, according to its new financial weight.

Further readings : Should we fear China? by José Frêches in Les Echos (01/09/2007)

————————

Conférence très intéressante hier d’Eric Izraelewicz, rédacteur en chef adjoint du journal Les Echos, et auteur de “Quand la Chine change le monde”, sur ce sujet, dans le cadre des Conférences Culturalia.

5 points clés:

  • La Chine est en train d’accomplir sa révolution industrielle…
  • qui ne ressemble à aucune autre (en raison de sa taille, de son moteur, de son dynamisme)
  • Les risques qui découle de cette révolution : politique, social, environnemental, financier et geopolitique
  • Cela change tout : du point de vue de l’énergie, des flux de capitaux, de l’organisation du travail, de l’innovation (la voiture verte viendra de Chine où la contrainte environnementale est bien plus forte), …
  • Réjouissons-nous du décollage économique de la Chine, ce qui devrait nous préoccuper ce sont les pays qui ne décollent pas (ex: l’Afrique) ..

A emporter:

  • Pendant longtemps (jusqu’en 1820), la Chine fut la plus importante économie mondiale. Les Chinois veulent prendre leur revenge ou tout du moins reprendre la place qui, selon eux, leur revient.
  • Depuis 25 ans, le PIB croît de plus de 10% par an; près de 400 millions de personnes sont sorties de l’extrême pauvreté (<1$ a day).
  • Les travailleurs chinois travaillent plus de 50 heures par semaine, pour un prix 25 fois inférieur à celui des travailleurs français.
  • Le PIB par tête est d’environ 1 000 € / an (contre 22 000 € pour la France), cependant il semblerait que les habitants de Canton aient un niveau de vie similaire à ceux d’Europe occidentale.
  • En raison de l’apparition d’une classe de riches chinois, La Chine est le premier marché mondial pour les Porsche Cayenne.
  • Les investissements étrangers directs seraient supérieurs à 60 milliards de dollars par (10 fois le niveau indien)
  • Les exportations françaises représentent moins d ‘un pourcent des importations chinoises, 4 fois moins que l’Allemagne (seule l’Europe peut peser face à la Chine).
  • La Chine devrait dans les années à venir devenir un acteur de premier plan dans les acquisitions d’entreprise, parallèlement à son nouveau poids économique (pensez Véolia, Fiat, Accor)

Lecture supplémentaire : Doit-on avoir peur de la Chine? par José Frêches in Les Echos (09/01/2007)